Actuellement 1 enfant sur 5 est en surcharge pondérale, à court terme le principal risque est une mise à l’écart par ses camarades, source d’une perte d’estime de soi.

D’un point de vue médical, ils présentent des risques de problèmes articulaires (genoux), d’hypertension, d’une hausse de triglycérides (graisses dans le sang) et surtout de conserver cette surcharge à l’âge adulte.

Il existe deux manière d’appréhender le surpoids chez un enfant:

  • Souvent, il y a une prise de poids vers 6 ans, il s’agit du rebond d’adiposité.
    Si ce rebond a lieu trop tôt, soyez vigilant : c’est un signe d’alerte car plus ce rebond est précoce, plus les risques d’obésité ultérieure seront élevés.
  • Les carnets de santé contiennent également une courbe de corpulence, il y a un surpoids si l’enfant est au dessus de la courbe. soyez vigilant, si l’enfant s’éloigne de façon rapide de la courbe il est nécessaire de consulter afin de trouver la cause.

Le but n’est pas de faire maigrir à tout prix, mais d’apprendre à mieux manger pour être en forme et bien dans sa peau de façon durable.

A savoir : Grandir sans grossir c’est mincir!